La lecture en 1re année: reconnaitre les mots

L'importance de la 1re année

La première année est particulièrement cruciale pour l’apprentissage de la lecture et donc pour le cheminement scolaire de l’enfant. Des recherches ont démontré qu’un enfant qui réussit bien en lecture en première année a plus de chances de succès à l’école dans les années qui suivent. Les lecteurs de 1re année ont besoin de développer trois stratégies pour en arriver à une lecture de plus en plus fluide. Ils doivent développer leurs habiletés sur le plan :

  • Du décodage
  • De la reconnaissance de mots
  • De l’utilisation du contexte

La reconnaissance de mots

Plus le lecteur débutant s’exerce, plus il identifie rapidement les mots. En début d’apprentissage, l’enfant est capable d’identifier rapidement des mots très fréquents (ex. : maman, papa, une, etc.), qui sont emmagasinés dans son lexique orthographique. Plus l’enfant lit, plus il élargit son lexique orthographique. C’est ainsi qu’il arrive à gagner en rapidité de lecture, puisque les mots faisant partie de son lexique sont identifiés de manière presque automatique.

Le meilleur conseil pour aider votre enfant à développer sa procédure d’adressage est de lui offrir l’opportunité de lire le plus souvent possible. De cette façon, le jeune lecteur emmagasine de nouveaux mots dans son lexique orthographique tout en développant son goût pour la lecture.

Augmenter la rapidité de lecture des mots

Voici quelques activités ayant spécifiquement pour but d’augmenter la rapidité de la lecture des mots. Vous pouvez proposer ces activités à votre enfant si vous sentez que sa vitesse de lecture est plutôt lente ou encore si votre enfant a envie de s’entrainer. Vous pourriez aussi les utiliser pendant les vacances d’été pour conserver les acquis de la première année :

  • Écrivez des mots fréquents sur de petites cartes et proposez différents jeux :
    • Jouez au tic-tac-toe. Juste avant de jouer, votre enfant doit réussir un mot trois fois sans se tromper. Vous pourriez appliquer le même principe à un autre jeu, tel que les échecs, les dames ou même un jeu vidéo.
    •  Demandez à votre enfant de se placer à quelques mètres de vous. Présentez-lui une carte. Il devra lire le mot. S’il réussit, il fait un pas de géant et s’il ne réussit pas, il demeure sur place. Le but du jeu est de s’approcher suffisamment pour pouvoir vous toucher le nez.
    • Proposez à votre enfant de choisir une carte au hasard, il devra lire le mot.  S’il réussit, il conserve la carte et s’il ne réussit pas, il remet la carte dans le paquet.
    • Lancez le dé et votre enfant devra lire un mot le nombre de fois indiqué sur le dé.
  • Affichez des mots dans la maison.  Vous pourriez décider d’afficher au mur des mots plus difficiles à lire ou des mots fréquents.  Vous pourriez également proposer à votre enfant d’identifier certains meubles et objets dans la maison à l’aide d’une étiquette sur laquelle le mot serait écrit (ex. : réfrigérateur, armoire, télécommande, etc.). Ainsi, votre enfant serait exposé plusieurs fois par jour à tous ces mots.
  • Écrivez des mots que votre enfant doit apprendre à lire dans un diaporama PowerPoint. Le fait de lire sur l’ordinateur le motivera plus que de lire dans un cahier!

Références

  • Ellery, V. (2009). Creating Strategic Readers: Techniques for Developing Competency in Phonemic Awareness, Phonics, Fluency, Vocabulary, and Comprehension. International Reading Association.
  • Giasson, J. (2011). La lecture: Apprentissage et difficultés. Montréal :Gaëtan Morin éditeur: Chenelière Éducation.
  • Laplante, J. (2001). Raconte-moi les sons. Québec : Éditions Septembre.
  • Saint-Laurent, Giasson et Drolet. (2001).
  • Lire et écrire à la maison : Programme de littératie familiale favorisant l’apprentissage de la lecture. Montréal : Chenelière Éducation.
  • Bellanger, F. (2000). 70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture. Paris : Éditions Retz.
  • Activités pour améliorer les habiletés de décodage. Université Laval.
  • Intervention en lecture au moyen d’un enseignement explicite, CSMP (Christian Boyer)

À retenir

  • La première année est particulièrement cruciale pour l’apprentissage de la lecture et donc pour le cheminement scolaire de l’enfant.
  • Plus l’enfant lit, plus il élargit son lexique orthographique et gagne en rapidité de lecture
  • Le meilleur conseil pour aider votre enfant à développer sa procédure d’adressage est de lui offrir l’opportunité de lire le plus souvent possible.
  • Vous pouvez proposer ces activités à votre enfant si vous sentez que sa vitesse de lecture est plutôt lente ou encore si votre enfant a envie de s’entrainer.

Commentaires