Aider son enfant à lire de façon fluide

L'importance de la fluidité de lecture

Le lecteur de la deuxième et troisième années du primaire, qu’on qualifie de lecteur en transition, peut reconnaitre de plus en plus de mots.  Cette capacité à lire de façon rapide et automatique constitue son principal défi, puisqu’elle est intimement liée à la compréhension. Comme les textes s’allongent et se complexifient, le lecteur en transition doit lire avec fluidité pour pouvoir se concentrer sur le sens du texte.

Pensez au moment où vous avez appris à conduire une voiture.  Au tout début de votre apprentissage, vous deviez penser à plusieurs éléments en même temps : mettre le clignotant, manipuler le volant, appuyer sur l’accélérateur et sur le frein au bon moment, etc. Tous ses comportements ont dû être automatisés pour vous permettre de vous concentrer sur la route.  Il se produit exactement le même phénomène dans l’apprentissage de la lecture. L’enfant doit automatiser ses mécanismes de décodage pour pouvoir mettre de l’énergie sur la compréhension du texte.

Comment automatiser la fluidité?

Comment faire pour automatiser ces mécanismes? Pensez à l’exemple de la voiture.  Pour arriver à exécuter tous ces comportements de manière automatique, vous avez sans doute conduit à maintes reprises. Cette réponse s’applique aussi en lecture. Votre enfant doit lire beaucoup pour pouvoir lire avec rapidité et automaticité.  Cette réponse parait banale, mais elle n’est pas toujours simple à appliquer puisque certains enfants sont découragés par la longueur des textes.  La lecture d’un texte peut apparaitre comme une épreuve insurmontable pour certains enfants.

Voici donc un survol de ce qui compose la fluidité de lecture, ainsi que des suggestions d’activités concrètes.

Composantes de la fluidité de lecture

L’exactitude

L’exactitude réfère au décodage et plus précisément à la conversion adéquate et aisée des graphèmes (lettres) et phonèmes (sons).

Pour lire un texte avec aisance, il faut avoir un niveau d’exactitude élevé. En moyenne, il faudrait que 95 % des mots soient bien lus pour arriver à bien comprendre un texte. Si un lecteur lit de façon inadéquate  plus de 5% des mots, cela affectera sa compréhension du texte.

Exemple: Laurence est en 3e année. Elle ne lit pas de façon exacte, c’est-à-dire qu’elle fait des erreurs lorsqu’elle lit. Il lui arrive de confondre des lettres («dragon» lu «bragon») ou encore d’en inverser («dragon» lu «dargon»). Si elle lit un texte de 50 mots. Elle a  de la difficulté à lire plus de 15 mots, ce qui fait en sorte qu’elle n’a pas bien compris ce qu’elle a lu.

Suggestions d’activités pour développer l’exactitude :

  • La lecture assistée
  • La lecture enregistrée
  • La lecture préparée
  • La lecture multimédia
  • Le coach de lecture

Rapidité

Une lecture fluide est aussi une lecture rapide. C’est une lecture qui exige peu d’effort et d’attention et qui est automatisée.

Lorsque la lecture est rapide, cela veut dire que les processus impliqués dans le décodage des mots deviennent automatiques. Cela fait en sorte que le lecteur investit peu d’efforts dans cette mécanique de base, ce qui libère de l’énergie cognitive pour la compréhension du texte.

Exemple: Laurence lit très lentement. Elle passe une grande partie du temps alloué à ses devoirs et leçons à lire ses textes.  Cela affecte sa compréhension des textes et elle se sent découragée lorsqu’elle a des textes à lire.

Suggestions d’activités pour développer la rapidité de lecture :

  • La lecture tempo
  • La lecture illuminée
  • La lecture avec arrêts
  • La lecture répétée
  • La lecture soufflée

Expression

Enfin une lecture fluide c’est une lecture qui est expressive. Pour qu’une lecture soit expressive, il doit y avoir une bonne intonation et la ponctuation doit être respectée. Le lecteur expressif prend également ses pauses aux bons endroits en respectant les groupes de mots.

Exemple: Par exemple, dans la phrase «Mon meilleur ami s’en va à l’école.», il est possible de séparer la phrase ainsi «Mon meilleur ami/ s’en va/ à l’école.»  Si vous lisez la phrase de cette façon: «Mon meilleur / ami s’en/ va à /l’école.», la phrase deviendra difficile à comprendre.

Suggestion: Lorsque votre enfant a  des difficultés à faire des pauses aux bons endroits, vous pouvez insérer des indices dans son texte. Vous pouvez insérer des barres obliques ou des tirets pour séparer ses phrases adéquatement.Ex: Margot / promène/ son petit chien

Références

À retenir

  • Votre enfant doit lire beaucoup pour pouvoir lire avec rapidité et automaticité.
  • Pour lire un texte avec aisance et le comprendre, il faut avoir un niveau d’exactitude élevé.
  • Une lecture fluide est aussi une lecture rapide qui exige peu d’effort et d’attention et qui est automatisée.
  • Une lecture fluide est une lecture qui est expressive: une bonne intonation et un respect de la ponctuation.

Commentaires