Aider mon enfant TDA/H à développer ses habiletés sociales

"Pour aider l’enfant ayant un TDA/H à développer de saines relations avec les autres, le parent peut accompagner son enfant pour l'aider à faire l’apprentissage de certaines habiletés sociales."

Un déficit sur le plan des habiletés sociales

Les enfants ayant un TDA/H ont souvent un déficit plus ou moins grand sur le plan des habiletés sociales, ce qui fait en sorte qu’ils peuvent avoir de la difficulté à se faire de nouveaux amis et à les conserver. Ils ont aussi fréquemment tendance à adopter des comportements qui peuvent déplaire à leurs camarades.

En raison de leur impulsivité, ils peuvent interrompre les autres et être portés à envahir leur espace, en plus de réagir trop rapidement, d’avoir de la difficulté à respecter les consignes, de ne pas attendre leur tour, et même d’adopter des comportements agressifs.  

Aussi, leurs difficultés d’attention peuvent nuire à leur apprentissage des habiletés sociales, qui se fait souvent au moyen de l’observation. Pour aider l’enfant ayant un TDA/H à développer de saines relations avec les autres, le parent peut accompagner son enfant pour l’aider à faire l’apprentissage de certaines habiletés sociales. Voici quatre moyens à privilégier.

Offrez des modèles positifs

Les auteurs du programme Mieux vivre avec le TDA/H à la maison (1) expliquent que: «l’apprentissage des habiletés sociales se fait surtout par modelage, c’est-à-dire en observant la façon dont nos proches s’y prennent dans leurs relations avec les autres et en tentant de les imiter.» Comme les enfants apprennent en observant, il est important de les exposer à modèles sociaux positifs. Voici quelques pistes en ce sens:

Relation parent-enfant
La relation entre l’enfant et le parent dresse les fondations sur lesquelles se développera votre enfant sur le plan social. En maintenant une relation positive avec votre enfant, vous lui offrez un point d’ancrage solide pour développer ses habiletés sociales.  

Influences sociales positives
Surveillez les fréquentations de votre enfant. Invitez-le à s’associer à des enfants qui ont de bons comportements sociaux.  

Attention aux émissions violentes
Celles-ci auraient peu d’effet pour la population en générale, mais semblerait augmenter l’agressivité chez les enfants portés à avoir des comportements agressifs ou impulsifs. (1)

Planifiez des opportunités d’interactions sociales positives

Comme les situations qui sollicitent les habiletés sociales peuvent être parfois douloureuses pour votre enfant, offrez-lui des opportunités où il pourra interagir avec les autres dans un cadre favorable.  

Un ami à la maison
Invitez un ami à la maison et assurez-vous que les deux enfants vivent une belle expérience. Supervisez discrètement et intervenez au besoin pour prévenir les conflits.  Les rencontres à deux sur de courtes périodes sont à privilégier. Vous pouvez planifier le déroulement de la rencontre avec votre enfant et établir un signal codé pour désamorcer les situations conflictuelles.

Inscription à une activité structurée
Inscrivez votre enfant à une activité structurée (sport, activité parascolaire, scout, etc).  Pour guider le choix de l’activité, consultez votre enfant pour connaitre ses préférences. Les activités en petits groupes sont à privilégier. Évitez les activités où il y a beaucoup de règles complexes à respecter, où une grande coordination des efforts avec les autres membres du groupe est demandée, et où il y a un long temps d’attente durant lequel l’enfant doit rester assis.  

Développement de ses compétences
Amenez votre enfant à développer ses compétences dans un domaine (passe-temps, sport, informatique, etc).  Cela facilitera une association avec des pairs qui ont les mêmes compétences que lui. Il faut savoir que les intérêts partagés permettent de passer plus facilement par-dessus les conflits entraînés par l’impulsivité de l’enfant. (2)

L’importance de la tolérance
Soyez tolérants si votre enfant préfère la compagnie des plus jeunes ou même des plus vieux.  Ceux-ci toléreraient mieux l’immaturité sociale de leurs camarades. (1)

Se sentir apprécier
Si vous constatez que votre enfant a de la difficulté à tisser des liens malgré vos efforts, tentez de trouver une personne de votre entourage qui a des intérêts communs et qui pourrait partager des moments lui. Il est important que votre enfant se sente apprécié par une personne qui n’est pas dans sa famille immédiate. Vous pourriez faire aussi faire appel à l’association Grands frères, Grandes soeurs.

Aidez-le à prendre conscience de ses comportements

L’enfant ayant un TDA/H n’est pas toujours conscient des conséquences que peuvent avoir ses comportements. Aidez-le à en prendre conscience:

Optez pour la rétroaction
Donnez-lui de la rétroaction sur ses comportements sociaux. Parlez aussi des conséquences de ces comportements.

Utilisez une métaphore
Pour réduire les tensions, racontez une allégorie ou utilisez une métaphore pour illustrer vos propos.

Soyez attentifs à ses interactions
Observez-le interagir avec les autres et identifier ses forces et ses faiblesses.  Ciblez un ou deux comportements négatifs à faire cesser et un ou deux comportements positifs à encourager.

Obtenez du soutien de l’école

Les difficultés vécues sur le plan social par les enfants ayant un TDA/H se vivent en grande partie à l’école. Le soutien de l’école s’avère donc indispensable pour aider votre enfant dans le développement de ses habiletés sociales.

Relation positive avec les intervenants
Assurez-vous d’établir une bonne relation avec les intervenants gravitant autour de votre enfant (enseignant, orthopédagogue, direction d’école, psychoéducateur, éducateur spécialisé).

Programmes d’entraînement
Informez-vous sur la présence de programmes d’entrainement aux habiletés sociales qui peuvent être offerts dans certains milieux.

Possibilité d’adaptations
Discutez avec l’enseignant des diverses adaptations qui peuvent être mises en place en classe.

Feuille de route
Utilisez un contrat de comportement ou une feuille de route, afin de suivre les progrès de votre enfant sur le plan des habiletés sociales.

Compréhension des difficultés
Assurez-vous que les autres enfants de la classe comprennent la nature des difficultés vécues par l’enfant. Il existe des livres jeunesse qui présentent ce trouble de façon ludique et imagée.

 

Références

  • (1)Massé, L., Verreault, M. et Verret, C. (2011). Mieux vivre avec le TDA/H à la maison. Montréal : Chenelière Éducation
  • (2)Lavigueur, S. (2006). Ces parents à bout de souffle. (3e éd.). Outremont : Les Éditions Québécor.

Commentaires