12 signes auxquels se montrer attentif

Vous remarquez que votre enfant ne fait plus ses devoirs, qu’il passe beaucoup de temps à des activités personnelles sans lien avec ses études ou qu’il ne semble pas heureux d‘aller à l’école le matin?

Chez les élèves, un élément très important lié à leur réussite scolaire ou à leur engagement est leur motivation.

Vous remarquez que votre enfant ne fait plus ses devoirs, qu’il passe beaucoup de temps à des activités personnelles sans lien avec ses études ou qu’il ne semble pas heureux d‘aller à l’école le matin? Prenez le temps de le questionner, de discuter avec lui et de lui faire verbaliser ce qui le dérange ou le perturbe.

Certains signes peuvent être plus facilement repérés:

  1. Il manque d’appétit ou dit qu’il n’a pas faim. Parfois, il revient sans avoir touché aux aliments contenus dans sa boîte à lunch;
  2. Le matin, il pleure, fait des crises ou dit qu’il ne veut plus aller à l’école;
  3. Il affirme qu’il n’aime pas l’école ou son enseignant(e);
  4. Les conflits avec ses amis ou ses pairs sont répétitifs dans la cour d’école;
  5. Il se dit victime de gestes offensants ou dérangeants de la part d’un autre élève;
  6. Il a de la difficulté à se faire une place au sein de son groupe ou de son réseau d’amis;
  7. Sa confiance diminue et il devient de plus en plus inquiet et anxieux;
  8. Les changements l’effraient et bousculent son quotidien. Il a de la difficulté à s’adapter à une nouvelle école ou à un nouvel enseignant. Il arrive même que certains jeunes veulent retrouver leur titulaire de l’année précédente;
  9. Un ou des échecs au niveau de ses résultats ne semblent pas le déranger;
  10. Au retour, il ne veut pas vous parler de sa journée à l’école, ou il est très évasif;
  11. Votre enfant ou adolescent passe plus de temps à regarder la télévision, à surfer sur Internet ou à texter à ses amis qu’à compléter son travail scolaire;
  12. Des activités sportives ou culturelles qu’il aimait ne semblent plus autant l’intéresser.

Si ces comportements se répètent, il ne faut pas attendre.
Il est très important de désamorcer la crise que votre jeune vit le plus rapidement possible. La recherche de solutions est essentielle. Pris dans son problème, votre fils ou votre fille peut parfois être submergé par les émotions et le problème qu’il perçoit peut sembler impossible à résoudre à ses yeux.

Saviez-vous que...?
Si vous éprouvez des difficultés à entamer le dialogue avec lui, il peut être tout indiqué de communiquer d’abord avec son enseignant(e), qui portera attention à ses faits et gestes et pourra vous renseigner à ce sujet? De plus, les membres de la direction de l’école ainsi que le personnel (surveillants, secrétaires, …) peuvent aussi être mis à contribution dans ce processus.

Parfois, il s’avère qu’il est profitable d’inciter le jeune à parler à un adulte en qui il a confiance pour tenter de désamorcer la crise et chercher des solutions. Si les difficultés persistent, il est recommandé de recourir à un professionnel comme votre médecin de famille, un psychologue ou un spécialiste.

Commentaires